Tm Aw Sint Genesius Rode 01

MA Albert Bontridder

Maison personnelle d’Albert Bontridder, icône de l’architecture construite en 1959. Un exemple ingénieux de conception moderniste sur notre propre sol. Gardée intact.


L'œuvre d’Albert Bontridder comprend principalement des maisons dont certaines ont été conçues pour ses amis poètes tels que Louis Paul Boon et Marcel Wauters. Il était également poète, écrivain et penseur visionnaire, ce qui a donné lieu à de nombreux essais sur le rôle de l'homme, de la société et de l'architecture contemporaine. Sa maison personnelle (récompensée par la Première mention du Prix Van de Ven, édition 1960) concrétise son idéal : une habitation moderne qui « tient compte de la morphologie humaine et veut libérer l'homme d'un univers mal construit ».

La villa est implantée sur une parcelle rectangulaire bordée d'arbres avec un relief ascendant de 3 mètres intégré de manière ludique dans la stratification interne de la maison. Le plan décrit 3 rectangles irréguliers agencés selon un U autour d'un patio central. L'ensemble du complexe est un jeu de volumes astucieux et ingénieusement pensé avec des coupes, des structures diagonales décalées et ouvertes pour un maximum de lumière et de vues. Les espaces sont construits en briques peintes en blanc sous des toits légèrement pentus. Les espaces de vie et de nuit sont au rez-de-chaussée tandis que ceux dédiés à l’époque aux ateliers d’architecture et de peinture forment le demi-étage de l'aile arrière suivant la pente du terrain. Il existe une relation visuelle subtile entre les espaces de vie et de travail qui compense la séparation physique.

L'entrée protégée par un auvent triangulaire est à l'arrière et accessible par une longue allée. Le hall donne accès à un vestiaire avec wc et lave-mains puis au living inférieur, joliment ouvert sur le patio : le cœur de la maison. Le séjour est relié à la cuisine et à l'aile côté rue où se trouvent 3 chambres, une salle de bain et une salle de jeux convertie en bureau. Un escalier discret donne accès aux ateliers spacieux dont l’un est devenu un lumineux salon en demi-niveau jouissant d’une cheminée surélevée et d’une baie vitrée. L’atelier offre un accès direct au jardin et au patio via un escalier extérieur. Remarquez la cheminée imposante. L'intérieur est caractérisé par une sensation d'espace intime avec des perspectives surprenantes et une implication intense avec le jardin environnant.

Utilisation sobre mais chaleureuse des matériaux: maçonnerie blanche, plafonds composé de fines lattes en bois, portes peintes et sols réalisés harmonieusement en plancher de merbau et en Mortex gris foncé, en résonance avec les plafonds et les murs modernistes. Le concept concilie parfaitement esthétique pure et fonctionnalité raisonnée (nombreux placards intégrés et tables de travail). Le modernisme n'aime pas les distractions inutiles. La belle cheminée en pierres bleues du salon apporte un accent sculptural-graphique. La cuisine compacte avec coin petit-déjeuner, petite cave en sous-sol et buanderie, est carrelée sur les murs de mosaïque en verre bleu turquoise contrastant avec les meubles encastrés laqués blanc. Il en va de même pour la salle de bain du rez.

La maison d'Albert Bontridder est le résultat de 2 phases de construction. En 1971, l'étage supérieur a été intelligemment créé au-dessus de l'entrée et du living, en parfaite harmonie avec le volume existant. Il comprend un escalier simple en bois et une suite parentale avec un plafond en bois légèrement incliné identique à celui du living, un plancher en merbau prolongé par une superbe et grande terrasse orientée au sud, une salle de bain contemporaine avec un wc indépendant sur le palier de l’escalier.

Un petit jardin agrémenté de 3 terrasses, dont l’une avec un bassin fleuri de nénuphars, permet de jouir du soleil tout au long de la journée. La propriété dispose d’un car-port en briques avec toit plat et d’un joli patio qui sépare l’entrée principale du car-port.

Concept ingénieux d'une beauté en mouvement. Mélange d'art révolutionnaire, d'esthétique sobre et de fonctionnalité. Chaque espace est une image en soi. Bienvenue dans les années 60 dans cette perle du modernisme belge.


Referentie: 700
Bouwjaar: 1959
Prijs: € 1.095.000
Type: Villa
Oppervlakte grond: 541 m²
Oppervlakte bewoonbaar: 250 m²
Adres: Lequimelaan 16A, Sint-Genesius-Rode, Belgique
Tm Aw Sint Genesius Rode 04

  • Bedrooms

    4

  • 2

  • Garage

    Ja

  • Garden

    Ja

  • Swimming pool

    Nee

  • Sauna

    Nee

  • Roofed swimming pool

    Nee


EPC: 424 kWh/m²
Vergunning: Ja
Dagvaarding: Nee
Rechterlijke beslissing: Nee
Voorkooprecht: Nee
Verkavelings vergunning: Nee
Stedenbouwkundige bestemming: Woongebied
Tm Aw Sint Genesius Rode 14

Contacteer makelaar

ArchitectenWoning - Frederic Rozier

Tel: +32 (0)485 41 01 49

Mail: frederic@architectenwoning.be

Tm Aw Sint Genesius Rode 11